Témoignage de Chiara GILARDI

Les personnes que j’ai rencontrées, leurs idées, leurs manières de faire – qui souvent me sont semblées obsolètes, mais en fin de compte très bizarres aussi, m’impriment encore un sourire que je fatigue à expliquer à moi-même.
Ils s’insinuent dans chaque pensée maintenant que je suis retournée à vivre dans le « monde occidental.
Oui, j’ai vraiment connu un autre monde cette fois.
Chaque personne m’en a montré un angle et il a contribué à rassasier l’appétit de curiosité et diversité que je pense qui dévore tous les voyageurs.